UFC-Que Choisir de Rennes et sa région

NOS SUCCES

EDF SERAIT-IL ATTEINT DE SURDITÉ ?

Qu’il est difficile parfois de se faire entendre alors que tout paraît évident ! Mme C. en a fait l’amère expérience. Elle est entrée dans son logement neuf en juin 2008 et EDF lui a facturé son électricité régulièrement pendant 10 ans en relevant le compteur n° 6 à hauteur d’une consommation moyenne de 1200 KWH par an alors que ce n’était pas le sien !

En 2018, c’est Mme C. qui fait elle-même pour la première fois son relevé sur le compteur attaché à son logement, le numéro…47! A la suite de quoi, elle reçoit une facture totalement aberrante par rapport à celles qu’elles règlent habituellement puisque le montant est multiplié par 3!

Logiquement, elle adresse une lettre au service clients EDF en avril 2019. Pas de réponse. Dommage ! Mais elle n’en reste pas là et nous confie son dossier pour étude. Étude longue et détaillée qui permet d’aboutir à la conclusion que, depuis 10 ans, elle paie des consommations électriques sur un compteur qui n’est pas le sien!

Nous envoyons 2 courriers à EDF pour soutenir la réclamation de notre adhérente. En vain. EDF ne nous répond pas non plus! En désespoir de cause, nous conseillons à notre adhérente d’envoyer un dossier au médiateur de l’énergie pour régler le litige. Il est saisi en janvier 2021 et transmet ses conclusions : ENEDIS a bien relevé et EDF a bien facturé, depuis 2008 des consommations qui ne correspondaient pas à Mme C.

Finalement, on propose à Mme C. d’annuler un montant de 850€ qui lui était réclamé et d’offrir un dédommagement supplémentaire de 30€ à notre adhérente.

Bien petit dédommagement au regard de toutes les démarches qu’il a fallu faire pour qu’EDF et ENEDIS reconnaissent l’évidence. Mais une conclusion qui nous satisfait quand même. Notre adhérente a eu raison de s’obstiner, notre association a su produire une argumentation solide et convaincante et le médiateur de l’énergie a joué son rôle.

Même catégorie